Nouvelles du jardin / Les dernières de la saison

Bonjour à tous,

Un message de fin de saison pour faire le point sur l’année passée et les légumes à venir.

Après avoir douté de trouver un nouveau producteur de plants  fin 2017  nous nous sommes tournés vers un gros producteur de St Malo  qui livre à Rochefort.

Tous les plants de début de saison et les plants ‘’ratatouille’’ ont bien produit. Les plants d’été dont la plupart des choux prévus pour cet hiver sont eux en mini mottes avec moins de terreau. Ils ont donc, eux, plus de mal à repartir après les plantations du début de juillet. Pour l’année prochaine nous recherchons des plants en motte normale.

En prévision de l’inconnue du résultat des plants 2018 et suite à la baisse des engagements au début de notre saison amapienne, les  paniers de fin d’année 2017 ont été plus abondants frôlant les 11€  et permettant de prendre un peu d’avance.

Ensuite la pluie et le froid nous ont fortement pénalisé entre février et mai endommageant les pommes de terre nouvelles, les oignons, les ails et les fèves.

Une gelée à – 8°C nous a même grillé les betteraves et les choux pointus ce qui a occasionné de gros problèmes et une pénurie de primeurs.

Heureusement les serres étaient là et nous ont permis de mettre en place tous les légumes ‘’ratatouille’’.

Cette année une deuxième serre  de tomates dans laquelle nous avons mis les plants invendus aux jardiniers amateurs a permis de répondre aux demandes exceptionnelles et de réaliser l’abondance.

Grâce aux serres nous avons pu gérer à la fois l’arrosage et le soleil et fournir de gros paniers jusqu’à maintenant mais la sécheresse a fortement ralenti la croissance des légumes extérieurs ce qui va nous pénaliser pour le début de l’hiver. Ainsi, les blettes et les choux ont eu pas mal de mortalité et ces derniers ont pris du retard et ne veulent pas pommer. Les courges n’ont fait qu’un fruit par pied, les oignons, les betteraves, les céleris raves et les carottes ont souffert du manque d’eau et sont de petite taille. Les radis rouges sont très piquants et ceux déjà mis ne seront pas comptés dans le panier.

Mon conseiller m’a recommandé de recommencer les carottes, ce que j’ai fait tout en gardant les autres qui donneront en fin d’hiver si tout va bien.

Il nous a conseillé aussi sur la conduite à tenir à propos des parasites des poireaux et des pommes de terre. Normalement nous devrions avoir un bon résultat et même de l’abondance pour ces dernières qui vont être ramassées la semaine prochaine.

Les poireaux ont eu un peu de perte à la plantation vu les températures de juillet et d’août. L’arrosage pour compenser a entraîné une poussée exceptionnelle d’herbes que l’on essaie de gérer actuellement avec difficultés. Il y a le nombre mais aussi la concurrence.

La période hivernale sera moins fournie que l’année dernière .

Un point sur la composition des paniers  pour  votre réflexion avant l’AG.

Nous faisons trois distributions :Tonnay Charente et Fouras ( les paniers d’Éric ), Chambon( Amap Aunis )

A Tonnay ont été livrés 11,5 paniers hebdomadaires pour 512  € de légumes. C’est à dire 44 € de plus que prévu si l’on tient compte d’un panier à 9 €. ( 9,85 € de moyenne )

A Fouras : 49,5 paniers pour 489 € soit 21 € de plus ( 9,40 € de moyenne )

A Chambon : 19 paniers pour 468 € soit 26 € de plus ( 9 € de moyenne pour un panier prévu à 8,50 € )

Entre octobre 2017 et février 2018 nous avons tenu des paniers à 10,50 € de moyenne.

Nous sommes descendu à 7,5 € de moyenne entre février et juin avec un mini à 6,20 €

Depuis juin nous sommes à 13 € de moyenne avec un maximum à 18,65€

En moyenne et pour les plus importants

En début d’année ont été livrés :

– 7 fois des carottes (5 kg)

– 6 choux fleurs

– 13 parts  de courges

– 5 fois des épinards (2,5kg)

– 15 parts de mâches

– 5 parts de lentilles (3kg)

– 7 fois des navets

– 14 fois des pommes de terre (14 kg)

– 9 fois des poireaux (9,5kg)

– 6 fois des radis noirs

Cet été

– 18 fois des salades (dont 6 fois 2 salades)

– 9 fois des tomates (14,5kg) et 5 fois à la fin de l’année dernière

– 4 fois des poivrons

– 14 fois des courgettes

– 7 fois des concombres (12 pièces)

– 6 fois des aubergines

Ce rappel pour que vous puissiez l’étudier avant l’Assemblée Générale  et me faire part de vos critiques. ( Sachant que l’AG concerne l’année écoulée. Les adhérents arrêtant leurs contrats y sont fortement conviés pour y exposer leurs avis. )

En pièce jointe, vous trouverez les tarifs pratiqués, pour rappel.

Jusqu’en 2016 je me fondais  sur une mercuriale (qui n’existe plus aujourd’hui ). C’était une moyenne mensuelle calculée pour le Poitou Charentes dans les marchés bio, à laquelle j’enlevais 10 % pour votre engagement, les sommes avancées et les coups de main au jardin.

En 2017 compte-tenu de l’impossibilité de la plupart d’entre vous de donner des coups de mains, nous avons réévalué la remise. De moins 10 % à moins 5 %. Le prix de base des légumes n’ont pas bougé depuis 2016.

Je vous souhaite  un bon week-end,

Votre jardinier, Éric.