Nouvelles du jardin : Juillet 2016

Bonjour à tous .
Un peu de répit pour vous faire un petit coucou du jardin. Les plantations sont enfin à jour et la moisson des céréales est réalisée au 2/3 avec 15 jours de retard sur les autres années.
Comme nous tous, les légumes souffrent de la chaleur.
La semaine dernière ont été plantés 800 salades, 3000 choux divers et 15000 poireaux, en prévision de l’hiver. Ils ont du mal à reprendre racines mais résistent quand même à grands coups d’arrosage.
Je remercie l’amapienne de Tonnay-Charente/Fouras et les deux amapiens de Chambon qui ont répondu à l’appel pour les plantations et qui sont venues nous aider vendredi 8 juillet. Je regrette qu’il n’y ait pas eu plus de retours à la suite du mail de Régis même en réponses négatives ce qui montre bien l’essoufflement de l’esprit amapien et nous pousse à une réflexion sur la pérennité des amap .
Je remercie aussi Christel qui en plus des travaux du jardin et de la tenue de la maison me remplace sur les distributions ce qui me permet ces jours là de faire 4 heures de travail supplémentaire.
Comme vous l’avez remarqué il n’y a toujours pas de tomates dans les paniers. Les nuits froides du mois de mai ont ralenti leur croissance en causant la perte des premiers bouquets de fleurs. L’humidité qui restait dans les serres pendant tous ces jours de pluie et qu’on a un peu oublié aujourd’hui, ont développé le mildiou dans les tomates prévues pour cette période. Malgré un effeuillage (presque complet par manque de temps) et les quelques traitements à la bouillie bordelaise autorisés en bio, pas mal de fruits sont malades et des pieds dépérissent. Les quelques tomates récoltées vous sont distribuées au compte gouttes : la semaine dernière 2 tomates par personne pour les 19 paniers de Tonnay ; cette semaine les 27 panies de Chambon seront servis et la semaine prochaine ce sera le tour des 43 paniers de Fouras. Ça monte, patience ! Ça arrive …
Il reste un espoir avec la deuxième serre mise en place tardivement avec le surplus de plants prévus en cas de mauvais développement avant repiquage. Elle n’a pas subi l’humidité, et apparemment la maladie n’est pas développée.
En attendant, les autres légumes sont bien là. Aubergines, poivrons et concombres, en abondance pour le moment, nous permettent de composer des paniers aux volumes intéressants avec des produits qui reviennent un peu plus souvent. Les pommes de terres n’ont pas échappé au mildiou. Pour les nouvelles, pas de problèmes, elles sont déjà de bonne taille et vous sont distribuées en ce moment. Celles de conservation, n’ont pas fini leur croissance. Grosses comme des prunes, les feuilles sont déjà tombées et je n’envisage pas une grosse récolte.
Les légumes prévus pour l’hiver sont en place : navets, betteraves, céleris raves, radis noirs, courges et même carottes sont en bonne quantité.
Nous prévoyons, pendant qu’il en est encore temps, d’autres semis de navets et carottes pour pallier le manque de pommes de terre annoncé.
Pour nous, l’été sera bien employé à la construction d’un bâtiment attenant à la maison mais par temps calme, nous réfléchissons à l’acquisition de matériel plus performant pour gagner du temps et aussi pour nous soulager des taches pénibles : planteuse automatique, transport des légumes récoltés, matériel de binage adéquat. Ce sont  de gros investissements mais qui seront à la longue (avec l’âge et toutes ses courbatures )indispensables à la continuité de notre entreprise .
Sur ces bonnes résolutions, je vous souhaite un bon été avec de bons paniers …
Éric.